Archives de catégorie : 2022

Super Finale PWC – Valle De Bravo Mexique 🇲🇽

Ces récits proviennent de la page Facebook de François. N’hésitez pas à la suivre pour avoir directement les prochains.

Demain commence la finale de la coupe du monde à Valle de Bravo au Mexique. Niveau matos 43 pilotes sont équipés d’une sellettes Submarine de chez Ozone, et j’en fais parti. Pas pu volé avant d’arriver alors j’ai eu 2 vols pour quelques réglages. La visi du cockpit n’est pas encore bonne, à corriger de matin 🤞

Manche 1

Aujourd’hui tourisme sur les 85km de la belle manche.

Sortie de déco, je dois ouvrir le submarine (ma sellette) en vol pour déplacer mes instruments, que je ne vois plus. L’inclinaison des instruments et de la sellette est mieux mais mes sangles d’épaules sont trop lâches et ça me fait basculer en arrière et dégonfle la sellette quand j’accélère.

Autant dire que je n’étais pas très concentré en ce début de manche alors qu’un point dur arrive dès la première balise. On est assez bas et un groupe de tête s’échappe déjà alors que mon gros groupe visite les basses couches pendant un moment.

Pas mal volé sur le reste, mais je prends un valise avec 30min sur Honorin qui gagne aujourd’hui.

Demain, je mets mon camelback dans mon cockpit pour me remettre plus a plat.On verra si j’arrive à trouver rapidement des réglages. Je paye clairement l’absence de vol de test avant le déplacement au Mexique.

Manche 2

Changement radical aujourd’hui, mes derniers réglages sont pas mal. Ma sellette est a peu près horizontale même accéléré et je vois un minimum mes instruments. Le pied !! Bon j’ai quand même eu un câble HS qui ne permettait pas de charger mon second smartphone / instrument. 😅

Quels réglages? 2 exemples:

  • Raccourcir drisse d’accélérateur 4 fois pour enfin pouvoir être a fond
  • Changer le centre de gravité de la sellette pour être droit: camelback plus dans le dos mais dans le cockpit avec mes 2.7kg de lest, dorsal relevé me sens beaucoup mieux physiquement et psychologiquement pour attaquer les 85km du jour.

Pourtant, il nous attend une masse d’air avec de gros cisaillement parfois violents. J’ai pris quelques crêpes aujourd’hui 🫣🙄. Il y a eu 3 parachutes de secours.

Pour la course, j’arrive à garder le groupe de tête tout le long avec des petites erreurs qui me mettent un peu derrière. Parfois je suis aux avant postes après de bons replacements.

Déjà la dernière balise avant la ligne des points temps, j’arrive à mieux décaler le thermique que la grappe de tête. Je me trouve 200m au dessus du groupe à 16km du but et 12 de finesse. 🎉💫

Je décide de ne pas attaquer sur une fin incertaine, alors je me laisse rejoindre et terminer le plaf, avant d’attaquer la rentrée au but en troisième position. 🔥

C’est sans compter sur un grosse fermeture qui me fait perdre 150m et une dizaine de places.Super content malgré tout de cette 9e place qui est ma meilleure perf sur une manche de superfinale ! 🎊🤩🥳

Encore quelques ajustements fait ce soir sur ma sellette, une bonne nuit de repos, et c’est parti pour encore 8 manches!! 👌🔥🚀😁

Manche 3

Encore dans les 80km aujourd’hui. Je vol correctement jusqu’à la balise a l’est où je m’insole devant sans trouver de thermique. Demi tour pour ressortir mais le groupe de tête s’échappe.Je fais le plein avec le second groupe, et là, 3 options s’offrent à moi:

  • Faire le détour à droite vers le relief que le groupe de tête prend mais ils ont déjà un peu d’avance et ça me rajouterai beaucoup de distance.
  • Suivre Quintanilla qui emmène un petit groupe à gauche du trait. Je retrouve qu’ils crabent beaucoup et leur chemin semble plus boisé.
  • Ou enfin, partir droit sur la plaine montante vent de cul avec quelques déclencheurs que j’identifie.

Aller, option 3, seul…. pas très raisonnable !? Ça commence bien pourtant, mais je me retrouve très bas juste avant le premier petit relief, sur une zone qui me semblait favorable… Là, ça pue ! Tu vas poser au milieu de nul part !! 😬 Ça glisse encore un peu puis le vario bip ! Je commences à monter et rapidement se transforme en +2m/s!

Je me voyais posé et me voilà en tête de course en train de ressortir! 🤩Heureusement, Erwan Didriche me rejoint et on finira le plein avec un groupe qui nous rejoint.

Je recoupe vers le groupe de Quintanilla juste avant la dernière balise avant la balise des points temps (ESS). Je suis plus conservateur et assure le plein avant de le claquer. Trop content je suis dans les 10!

Bon, mais c’est pas fini! Il reste 10km a faire pour les points distance et on est bas sans cycle. Mission zérotage sur 10min avant de percher et d’aller à Valle de Bravo.Je suis 6e de la manche a 3 min et passe 15e au général. 🤩🥳

J’ai eu de la chance avec cette option, et j’étais pas loin de poser. Il va falloir moins m’exposer pour la suite. 🤞

Manche 4

Je suis au sommet du groupe le plus haut pour basculer côté Valle de Bravo, mais les cums de sont pas actifs et c’est sauve qui peut, alors que le second groupe fait le détour vers la confluence et se met bien.

Je suis a deux doigts de poser une première fois mais parviens à ressortir. Traversée de vallée vers B1 et nouveau point bas, je ressors encore a 50m sol. Fioul! 🥵

La suite est bien allumé et on prend la convergence vers le sud. A toc, j’ai l’impression qu’on rattrape bien le groupe de tête mais ne les vois pas encore. On trouve un autre gros thermique à +4.5m/s intégré sur 20 secondes! Je poursuis mon rattrapage face au vent pour claquer la balise au sud. Je laisse flotter vent de cul pour essayer de raccrocher le relief des 3 rois (en photos) sous le groupe de tête que je suis sur le point de rattraper.

Malheureusement j’arrive trop bas et pose. 🤧 Mon groupe, que j’ai laissé derrière, s’est appuyé sur moi et garde un régime de vol plus conservateur… Il feront le but à 8min du premier. Je n’ai pas détecté ce changement de régime et ai trop poussé 😁🫣🥹

Au passage un gentil paysan Mexicain me coupe une suspente en voulant m’aider à enlever mon aile que j’ai posé sur un petit arbre épineux. Réparé le lendemain avec mon ancien cône de suspentage.

Manche 5

Un start au sud cette fois, je suis très bien placé sur les 2/3. On se détache même avec Pierre, Honorin, Baptiste et Joachim entre autres, au raccrochage du déco. C’est parti pour la confluence vers la balise au nord. Énorme coup de frein à main parce que malgré de beaux nuages, la confluence n’est pas active! 😱 Tout est a l’ombre. Ce qui devait être une zone de « push » (machines à fond), se transforme en une séance de zérotage dans des thermiques anémique de +0.5m/s max… Quand on en trouve… Beaucoup posent dans cet zone plate. J’arrive en un temps infini à avancer doucement. Au retour vers le plateau tout est encore bâché et on essaye de s’accrocher au relief, mais je terminerai à 300m des l’ESS (End Of Speed Section). Une vingtaine de pilote au but seulement aujourd’hui.

Niveau classement, c’est pas bon tout ça, mais un vrai pied en l’air. Aujourd’hui les thermiques étaient très agréables et doux. Dans tous les cas énormément de plaisir et de leçons à retenir.

Encore 5 manches à apprendre avec le top des pilotes et essayer de remonter doucement. Je suis 44e au classement général ce soir.

Manche 6

Une manche plus classique avec une convergence bien active.

Un bon start avec l’aller-retour que je négocie bien dans les premiers, mis à part une fermeture asymétrique cravatée bien profonde. Je perds les avants postes en la sortant. Mais je parviens à le remplacer sur les km suivants.

La bascule pour moi est le thermique d’après B3 que je n’arrive pas à bien trouver, et me retrouve avec une énorme grappe de poursuivants, à 1km des premiers. Ils partent main droite mais se font écraser. Alors une partie de la seconde grappe essaye les crêtes à gauche. Je suis au milieu et hésite longtemps avant de prendre l’option des premiers avec un nuage qui vient de se former et des ailes qui montent fort. Un bon +4m/s que je ne trouve pas tout de suite. Et au nuage, j’ai 3.5km de retard sur les premiers avec un tout petit groupe. Bon choix malgré tout parce que le groupe de gauche perds beaucoup de temps avec un thermique beaucoup plus faible.

C’est mission pour enquiller le plus vite possible la dernière branche vers le but au « Peñon ». Je suis a l’attaque devant mon groupe et trouve un thermique puissant plus de +4m/s encore, qui me permet de rentrer en direct vers le but sans passer par le relief.

Je finis à 7min du premier et prend autour de 920points. Je suis 39ème au général, et il reste encore 4 manches.

Manche 7

Hier était le jour de repos. J’en ai profité pour aller voir les papillons Monarca, qui colonisent un coin de montagne par millions. Une belle ballade pour voir ces papillons migrateurs qui peuvent vivre 9 mois… Puis 2h de paddle (le sport de raquette) très sympa avec Tim, Tanguy et Honorin.

Aujourd’hui,120km lancé dans du bleu et plus de vent que d’habitude.

Je vole bien sur quasi tout le vol et reste bien au chaud et bien placé dans le groupe de tête. A 20km du but, ça se gâte. On arrive sur le haut plateau montant alors que le plafond n’a pas monté lui. On doit alors naviguer sur une couche de 400m environ, et je suis encore bien dans le second groupe tout juste derrière les premiers (~1km).

Mais avec aussi peu de gaz sous les pieds, la section est très rapide. Peut-être parce que je n’ai pas pu boire depuis le début, (mon camelback étant pincé), je vais sur un pilote qui ne monte pas. Alors que ma grappe était encore à ma portée, je mets trop de temps à prendre la décision et me retrouve obligé de me faire décaler avec le vent fort au lieu de passer au vent du dernier relief. Malgré un bon gain de fait, il m’est impossible de revenir au vent pour claquer la dernière balise. Je pose à 10km du but.

Encore une fois de jeunes et sympathiques mexicains se ruent vers moi par curiosité. Quel département agréable.

Il me reste 3 manches pour continuer à apprendre, prendre du plaisir et me régler pour la saison 2023. Après cette manche, un gros résultat au général n’est plus possible. C’est le jeu! 🙂

Manche 8

Je vol vraiment bien dans le groupe de tête jusqu’à B4 à l’est, malgré de grosses difficultés au sud en particulier. Même souvent aux avant postes et haut, je tire régulièrement le groupe. 🔥

Mais je me laisse partir devant nonchalamment sans les surveiller derrière moi, alors qu’ils ne me suivent pas et trouvent un bon relais a ma droite. De mon côté je suis hors cycle, tout seul, je pose.

Je n’applique pas la règle que j’ai défini, preuve que je ne l’ai pas totalement intégré ni automatisé, ou peut être que je n’étais pas encore 100% convaincus de sa pertinence… 🙄. « Hors de la rentrée au but, je peux partir devant le groupe si je suis bien placé (assez haut), mais à condition de focaliser mon attention sur la grappe derrière. Et je dois me recentrer si ils ne me suivent pas, pour ne pas m’isoler. »

Encore de belles rencontres accueilli dans la maison d’une famille entière de 4 générations, à partager avec les adultes et jouer avec les enfants, en attendant la récup. 🌈

Manche 9

105 km lancé aujourd’hui entre le Sud-Ouest et le Nord-Ouest avec un but a Valle.

Je fais un start très (trop) bas, je parviens a bien me replacer avant la première balise au Sud-Est 🚀 Idem la bascule vers la Valle de Bravo pas très bien négociée, mais je me replace rapidement en tête de course.

On arrive au Nord. On survole la montagne des papillons Monarca qui ne sortent pas des arbres. Mais on en voit par millions entre les arbres. 🦋 Magnifique !

On est bas globalement dans cette zone par rapport au sol, mais il est très haut par ici! En fait, je fais un plaf à 3850m!

Je parviens à claquer en second cette balise derrière Maxime Pinot qui commence a s’échapper, parce que je me suis mis bien au dessus du groupe de tête 😁

Bon, pour le retour, je fais tout pour être avec du monde. La suite n’est pas évidente avec beaucoup de vent. Mais ça s’oriente bien jusqu’à ce qu’on arrive avant la ligne des points temps. On est 5 dans mon groupe. Hono et Julien posent, mais je trouve un zéro (thermique faible qui permet d’éviter de descendre) à 50m sol. J’hésitais à dézipper le cocon de mon Submarine… On part pour 20min à se battre pour ne pas poser. Et ça nous sort de quelques centaines de mètres avec 2 Stéphanes (Drouin et Bernhard). Je me jette sur une décharge dans la pente du relief de l’ESS (End of Speed Section), et je trouve un +2m/s salvateur, qui me permet de boucler.

Bon, Maxime Pinot a mis 15 minutes au second et moi je prends 30 minutes. Suis 25e aujourd’hui.

Demain dernière manche 🥹 On aura beaucoup volé tous les jours !! 🤩👌😋

10e et dernière manche!

75 km pas trop loin mais assez piégeux dans des endroits qui ne fonctionnent pas en plaine.

Start fait sur le relief au sud quasi pour tout le monde. Je suis bien sur la première partie et un peu en retard juste avant la plaine. On doit blinder dans du petit thermique quand 2 options se dessinent. Un groupe d’une vingtaine de pilotes font un détour vers le déco pour passer ensuite dans une grand partie de la confluence. Je choisis avec la majorité l’option sur le trait en plaine. Dur dur, on touche du +1 voir 1.5 m/s maxi. On doit en plus zigzager pour aller de thermique en thermique.

Finalement on retrouve le groupe du déco à la fin de la confluence, mais ils ont 3km d’avance 🤧😤.Mission rattrapage avec Pierre on négocie bien le dernier thermique puis le retour dans la conflu et on parvient à récolter la tête de course juste sur l’ESS! Bon il faut encore ressortir de par terre avant de faire but à Valle de Bravo.

Je rentre 14e aujourd’hui, 2 ou 3e de mon groupe de plaine. 😁

Je ferai un petit bilan matos et global plus tard.

PWC – Krushevo Macédoine

RCes récits proviennent de la page Facebook de François. N’hésitez pas à la suivre pour avoir directement les prochains.

Coupe du Monde Krushevo (Macédoine) 🇲🇰 – entraînement et briefing

Dernière compétition de la saison 2022 avant la Super Finale en décembre.

Seconde fois pour moi sur site parmi les meilleurs en Europe pour ses probabilités de vol (météo) et son mélange montagne et plaine. Cette fois, c’est pour une PWC et avec un gros niveau !

On a pu faire un vol sympa aujourd’hui, et j’ai validé mon réglage d’aile. Je mesure maintenant mon suspentage avant chaque compétition 🤓.

C’est parti pour la première manche dès demain 😁. Pas de lunch pack de l’organisation comme en Roumanie par contre…😤

Coupe du Monde Krushevo Macédoine 🇲🇰 – Manche 1

Quasi 100km en zigzag dans la plaine. Un start pourri pour moi que j’arrive à rattraper dans la branche vers l’est.

A la balise au sud, en bas de grappe de tête, je décide de garder le thermique poussé par le vent vers la balise. Pas facile à maintenir mon choix quand tout le monde fait l’aller retour vers la balise. Je me retrouve perché en haut de grappe! Royal!🤴

Comme souvent cette position me met en danger. Et ça n’a pas manqué. Je me laisse aller devant parce qu’on a le vent dans le nez et je suis assez haut. Je négocie mal les recentrages incessant de thermiques qu’on trouve assez bas et prend quelques km de retard.

Heureusement une ligne de l’espace me remet vite juste derrière le petit groupe de leader.J’attaque bien la rentrée à la ligne des points temps et termine a 1’30 du premier, José Rebelo, et 21e au temps. Par contre avec mes 2 moments difficiles j’aurai peu de points d’attaque et devrait descendre.

Encore une piste de travaille dans cette position d’attaquant ! Malgré le vent de face qui impose d’accélérer fort, ce point difficile montre que j’aurai dû accepter de laisser passer des pilotes parce que le raccrochage était incertain. La relation au groupe reste plus importante que le plané optimal (Mac cready). 🤓

Conditions fumantes malgré des thermiques pas surpuissant (+2.5 en général et rarement +3.5m/s intégré sur 20 s).

Encore 6 manches comme ça! Ce qui n’ai pas impossible au vu des prévisions 🤞

Coupe du Monde Krushevo Macédoine 🇲🇰 – Manche 2

Encore quasi 100km aujourd’hui, dans des conditions aussi fumantes, moins turbulentes et un plafond autour de 2800m. Le pied! In fait un branche en montage avant de faire les 2/3 restant en plaine.

Je m’en sors à peu près bien avec quelques petites erreurs de placement, où 70 pilotes me passent, et quelques bons mouvements, où je les repasse 🤣. Le groupe est extrêmement compact et le niveau impressionnant.

La rentrée au but avec un léger vent de face et extrêmement tendu. Principalement parce que les premiers tirent très fort et de plus en plus bas 😱 sur les derniers 10km qui portent bien. Je ne me laisse pas aspirer et prends 200m sur les acharnés avant de rentrer « tranquille ». J’en verrai une bonne dizaine poser avant le but. Bon, pour une fois de ce côté, j’avoue que c’était assez agréable même si c’est pas très joli, joli comme sentiment 😂😅

Je rentre à 1min du premier, Baptiste une nouvelle fois.

J’ai pas mal laissé partir le groupe pour me percher durant la manche, alors je risque d’avoir peu de leading. Au final: 24eme aujourd’hui et 974 points. Suis 17eme au général !!! 🤩🙏🎉

Aller, on remet ça demain !!! 🤩🌤️

Coupe du Monde Krushevo Macédoine 🇲🇰 – Manche 3

84 km en zigzag vers le sud avec du vent de Nord-Est plus marqué (15 a 25km/h).

Sur un point bas à la première branche face au vent, je perd le groupe de tête et n’arriverai jamais à raccrocher. J’avoue ne pas trop voir mes erreurs mis à part enrouler quelques tours à la fin de la dernière branche face au vent, alors qu’on passe vent de cul juste après pour la rentrée au but.

Je termine à 3 min du premier en 56e au temps. Groupir de chez groupir le groupe de tête j’vous dis 😁

Encore une belle manche intéressante dans d’excellentes conditions.Profitons, profitons!Baptiste en est à 3 manches sur 3 gagnées… 💪 Le parapente à haut niveau est plus facile pour certains que d’autres.

Coupe du Monde Krushevo Macédoine 🇲🇰 – Manche 4

Manche équivalente à hier avec une possibilité de montagne en début de course avant de partir en plaine.

Comme a chaque manche jusqu’ici, je foire les 10 premiers kilomètres et me retrouve dans le second groupe épars.

Ensuite, j’alterne de bonne remontées et des moments seul et bas en plaine 🥵. Je prends 7 minutes sur les premiers que je n’arrivais pas à voir en vol.

4 belles manches sur 4 pour le moment, ce site de Krushevo est en train de confirmer réputation et statistiques 🌤️. Trop bon!

Hier j’étais 16e au général, mais avec cette 4e manche, les pilotes qui ont une mauvaise manche, vont la discarder entièrement aujourd’hui. Le classement général devrait donc bouger beaucoup ce soir.

Demain on remet ça 🌈😁

Coupe du Monde Krushevo Macédoine 🇲🇰 – Manche 5

80km parcouru à 51km/h de moyenne ! 😱

Sorti de déco dans le premier thermique, un pilote me fait des grands signes indiquant que la mousse qui remplace le second secours est en train de sortir. J’arrive à la récupérer et volerai avec contre mon ventre.

J’ai dis ce matin en déconnant que suite à mes 4 starts ratés sur les 4 premières manches, qu’aujourd’hui je réussi mon start et gagne la manche…🤣 Bon j’étais pas si loin puisque je dois fini 2e aujourd’hui avec les leading. 🤩

Vraiment content de la manière, j’ai pas mal tiré le groupe par le haut.

Je quitte le dernier thermique du relief avant la dernière branche vers le but, et trouve tout seul un bon 3.5m/s que le groupe de tête ne trouve pas. Je me retrouve 200m au dessus du groupe de tête a 10.5 de finesse au but. Au final, je suis obligé de faire un détour à gauche avec le groupe vu le beau nuage qui s’y trouve et la dégeulante que j’ai de mon côté. Je fini à moins de 20 secondes du premier, encore Baptiste.

Les conditions étaient encore meilleures que les jours précédant avec des varios intégrés (sur 20s) à plus de 3.5m/s et pourtant tout doux…

Encore 2 manches potentielles🌤️. On est sacrément veinards ! 🌈

Coupe du Monde Krushevo Macédoine 🇲🇰 – Manche 6

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Du moins en ce qui concerne ma performance 🫣

A 6min du start la zone où j’attends s’éteint, et je dois choisir entre 2 groupes sous mon vent et a l’opposé de la course. Je choisis le groupe à la montagne, bien plus haut et qui enroule, alors que l’autre transite vers un nuage alors que personne ne monte…. Encore…

Résultat, au moment du start, on est à 4km de la ligne et 400m sous l’autre groupe! 🤯 .Cette fois c’est un start rédhibitoire pour le reste de la course. 😤

S’en suit une bataille pour essayer de rattraper, ce que j’arrive presque à faire sur la branche en plaine. C’est sans compter des cumulus qui mettent de l’ombre partout sous le groupe de tête. Je suis trop bas pour utiliser ces nuages et je dois mettre un gros coup de frein à main dans des 0.5 a 1m/s pour ne pas poser.Je vois le groupe de tête s’éloigner de nouveau sans rien pouvoir faire. 👋

Je prends 23min et devrait pas mal dégringoler de ma 9e place au général, parce que ça me fait 2 « mauvaises » manches. Une seul sera discardée entièrement.

Aller on verra bien, je vais faire de mon mieux demain pour le dernier start! C’est au start que s’est quasi joué toute mes manches ici 🤣

Coupe du Monde Krushevo Macédoine 🇲🇰 – Manche 7 et fin

Je suis 18e au général ce matin ! Une manche au parcours très ouvert est proposé. Une manche où on ne sais pas où on se trouve dans la course par rapport aux autres. 😃

De quoi à bouleverser le classement ! ?🤞🌈🫣

Cette dernière manche restera certainement comme la plus mémorable.

Pour une fois bien placé et perché au start, j’ajusterai rapidement mon régime de vol trop lent en transition, pour recoller la grappe de tête.

Je ne supporte bientôt plus les crampes de ventre dues à une mauvaise digestion. 🤢 Les douleurs et autres symptômes cesseront quand j’accepterai de me soulager à mí-course.

Un petit groupe se détache légèrement, mais on trouve un thermique qui monte très fort avec mon groupe juste derrière. J’arrive à me détacher de mon groupe et vais coiffer 400 m au dessus la groupe de tête. Je ne sens pas leur thermique, alors je dois continuer mon chemin.

Là c’est le moment de décider ! Je suis à 15km du but a 12 de finesse au but, seul devant. Soit je fais 90° à gauche pour revenir avec mon groupe, qui trouve un thermique. Soit je tente de gagner la manche en espérant trouver un thermique.Déjà qualifié en Super Finale, je décide d’essayer la gagne! 😈

Malheureusement ça ne sera pas pour cette fois, et je pose à 7km du but, (près d’une flaque d’eau salvatrice) Heureux de cette belle dernière manche! 😁 Heureux d’avoir saisi cette opportunité en fin de manche même si cette fois, ça n’a pas fonctionné! Et aussi soulagé qu’elle se termine enfin!🤣

J’ai joué, j’ai vibré, j’ai adoré ! 🤩

Mon général va clairement en pâtir, mais j’ai fait le choix en conscience. Les pistes de travail sont sur les autres manches où bizarrement ce sont les starts manqués qui m’auront handicapé le plus. Pas encore trouvé les solutions pour y remédier.

Je vous raconterai peut être un jour de vive voix, la partie hardcore, qui n’est pas racontable ici 🤣. En tous cas, je ne boirai plus d’alcool en compétition

Le championnat d’Europe (FAI) vient de s’achever sur des podiums quasi 100% français.Bravo les bleus! 🇨🇵

Ville de Carquefou Ligue de Vol Libre des Pays de la Loire

Page de François: Facebook

PWC – Clopotiva Roumanie

Ces récits proviennent de la page Facebook de François. N’hésitez pas à la suivre pour avoir directement les prochains.

Coupe du monde (PWC) – Clopotiva Roumanie 🇷🇴

Arrivé vendredi sur place. Les grévistes de Munich en ont décidé autrement pour tous les bagages du vol. 🧳Mon aile devrait arriver… « bientôt »…

Heureusement, en attendant de la récupérer, j’ai le plaisir d’avoir pu emprunter l’aile de Leo que je remercie !!!

Hier manche d’entrainement pour visiter la stabilité des basses couches… …il va falloir voler haut 😆.

Aujourd’hui première manche annulée cause orages.La météo semble favorable pour cette semaine 🤞

Coupe du Monde Roumanie 🇷🇴 – Manche 1

76km lancé en triangle avec une branche en plaine et un but en plaine face au vent 🙄.

Suis devant jusqu’à la fin de la branche au relief. Et après la balise, je suis dans les premiers à retoucher le relief boisé, où je n’arrive pas à sortir. Je me jette en plaine et resort un bon 3.5m/s bien.

Le reste est en plaine puis rentrée au but après quelques reliefs. De petites erreurs de placement me coûtent 2min20 sur le premier.

J’ai aussi toucher quelques belles lignes porteuse.

Un belle manche avec de beau thermiques. Il va falloir que j’éradique les points bas!En tous cas c’était vraiment sympa !! 👌😁

Une belle semaine niveau météo en perspective. Avec la température qui devrait monter, il y aura certainement plus de stabilité, donc des thermiques moins généreux.

Me placer moins en avant de la grappe, dans les moments de manche ou des groupes peuvent se séparer. Ça m’évitera peut être un nouveau point bas 🤞

Coupe du Monde Roumanie 🇷🇴 – Manche 2

Une journée épique !

86km lancé avec 2 branches dans les montagnes et un but dans la plaine face au vent soutenu annoncé.

J’ai retiré tous les accessoires possibles pour compenser les 4kg de trop que j’avais sur la balance le premier jour. J’ai retiré appareil photo, drag chute, 1 secours, mes tongues et j’en passe! 🫣

Et bien en thermique c’est la révolution !!! Je monte très bien et me retourve souvent au sommet des grappes. Une position bien plus avantageuse pour bien négocier la manche. 🚀🥳

Première balise et premier verrou avec plus de 30km/h qui rentre dans un goulot. C’est très turbulent et difficile d’avancer. Je m’en sors pas si mal et tire même un peu le groupe, dans cette zone qui posera pas mal de pilotes.

Je me retrouve presque à poser une fois sorti du venturi, a trop vouloir avancer, mais je trouve on bon thermique à 3.5m/s qui me remet dans le groupe de tête.Ensuite, vient les 2 aller-retour sur les hauteurs que je négocie bien et haut.C’est déjà la rentrée au but que je lance avec quelques uns. Mon détour vers des nuelles me met bien pour attaque le but.

On fait 18km de rentrée vers le but quasi à fond tout le temps en partant de 2800m environ. 😈

Je suis devant au départ mais Joachim va un peu plus vite et finira le premier. Je suis 2e aujourd’hui!!! 🎉😁

Ça aura été vraiment tendu tout le long avec 6.2 de finesse nécessaire j’arrive à 60m sol au but avec le doute jusqu’au bout à cause du vent de travers face fort.

Edit: je suis dans la Team « Ozone » pour cette compétition, et Joachim aussi, alors on se met bien par équipe avec ce doublé. Pourvu que ça dur.

Coupe du Monde Roumanie 🇷🇴 – Manche 3

Aujourd’hui, je n’ai que des photos de la belle cigogne qu j’ai pu observer dans la cambrousse où je tanque! 😁🫣

Je fais un start très moyen parce que je me mets tout le temps dans les mauvais endroits, a contre temps. Je pars 200m sous les plus haut.

La première branche se passe très bien, puisque j’arrive, en lignant, à me retourner dans les plus haut, et me laisse même tirer le groupe avec quelques uns plus bas que moi.

Bon la première (grosse) erreur est au thermique que j’enroule que j’enroule et juge trop faible sans observer correctement autour de moi. Je pars vers la balise à 1.5km pensant trouver mieux sur le sommet du dôme qu’elle surplombe. Quand je fais demi tour dans rien trouver à la balise le groupe fini d’enrouler un boulet de canon qui sera le plus gros thermique de la journée.

Je me retrouve à la traîne mais commence à ratrapper. Je fais ma plus grosse erreur a la balise suivante. Je pars trop bas la claquer en me disant que je reviendrai dedans… ce que n’arriverai pas.

S’en suit une attaque de plaine où je refuse de me laisser dériver dans le vent vers les reliefs, ce qui finit de me poser.

J’en tire 2 règles que je sais, mais que je n’ai pas suffisamment automatisé:

  • me laisser porter devant c’est bien, mais à condition d’être beaucoup plus rigoureux dans l’observation du thermique des pilotes derrières.
  • me faire confiance dans les rattrapages par le haut. Et limiter au raisonnable celui par le bas. Une évidence peut être, mais j’y déroge nonchalamment régulièrement une fois le cul dans ma sellette 😁

Objectif de demain: voler plus juste pour essayer de faire discarder le plomb du jour (1 manche sur 4 est supprimée au score).

Coupe du Monde Roumanie 🇷🇴 – Manche 4

88km prévu en milieu de plaine pour éviter les orages annoncés. Ce 4e jour est peut-être l’occasion de discarder mon plomb d’hier. 🤞

Ça se passe plutôt bien pour moi avec alternance de bons replacements et de petites erreurs que j’arrive à rattraper. 🤓

A plusieurs reprises on frôle les 3050m max autorisés, mon GPS a noté 2990m max aujourd’hui pour moi 😱🤣.

Dans le retour vers le sud, je parviens à me remettre en sommet de grappe de tête. Ça se regarde un peu trop à mon goût aux sommets de thermiques, alors je tire le groupe sur quelques thermiques avec Simon entre autres…

Vient un point dur, où j’ai tiré les enseignements de mon erreur d’hier: je fais demi tour pour ressortir avec quelques uns voyant que je suis trop bas et en train de m’isoler. Excellente décision aidé d’un peu de chance parce qu’on trouve un gros +3.5m/s, alors que le groupe de tête parti 2 kilomètres plus loin trouve beaucoup moins!😈🚀

On se retrouve avec une 20aine de pilotes complètement éparpillés et ultra haut à survoler l’ancien groupe de tête, 700m sous nous!! 🥳🤩

Au final l’orage s’invite au jeu alors que je suis dans le plané final vers le but. La manche est alors stoppée.

Je finis 5e de la manche grâce aux points d’attaque que j’ai acquis.Bon le seul hic, que je ne sais pas expliquer, c’est que la manche ne fait que 800 points😤. Mon trou d’hier n’est donc pas complètement effacé, puisqu’on a moins de 4000 points au total (25% des moins bonnes manches sont discardées).

Je suis 13e au général et une petite manche de 200 points me permettrait de prendre des places en gommant entièrement cette mauvaise manche. 🙏🤞

Peut-être encore une manche demain avant l’orage. Samedi peut probable pour les mêmes raisons.

Beaucoup de plaisir en vol aujourd’hui et toute la semaine ! On a de la chance de vivre des choses comme ça !! Je reste émerveillé par ce sport.

Coupe du Monde Roumanie 🇷🇴 – Manche 5 et fin

On arrive à lancer une manche tôt avant les orages. Les congestus nous nous mettent à l’ombre et la course est en plaine, alors c’est mode zerotage à se battre dans du tout petit thermique. Suis plutôt content de la manière aujourd’hui. J’arrive à ne pas m’emballer même quand j’arrive à sortir 200m au dessus du groupe de tête. Je pose dans les plus loin à 30km. A ce moment là, je pense être remonté entre la 7e et la 5e place au général. 🫣🧐

C’est sans compter sur 2 pilotes qui nous passent au dessus 40 minutes après et parviennent à quasiment boucler les 51km de la.manche! 💪

Cette manche devient une seconde mauvaise manche au score par rapport au premier du jour, malgré ma 16e. Ça me fait 2 mauvaises et je dégringole à la 31e place au général ! 🙃😭🤣

De bonnes satisfactions pourtant cette semaine avec 3 belles manches (dont une 2nd et une 5e) et une première place par équipe pour OZONE Paragliders avec Joachim, Marchella et Gareth !

Les leçons pour la suite sont de continuer la progression dans le contrôle du groupe même en position d’attaque, et surtout éviter de jouer la discard pour éviter les « coups de baises » comme dans cette dernière manche, où 1 pilote peut faire discarder tout le monde.

Prochaine étape, la coupe du monde en Macédoine 🇲🇰 dans 2 semaines seulement 🥰. Ce sera ma dernière compétition avant la Super Finale en décembre.

Ligue de Vol Libre des Pays de la Loire Ville de Carquefou

Lien de la page de François: Facebook

Montegrappa Trophy 2022

Ces récits proviennent de la page Facebook de François. N’hésitez pas à la suivre pour avoir directement les prochains.

Montegrappa Trophy – Italie 🇮🇹 – Manche 1

C’est parti pour 75km avec un aller-retour le long du relief avant une rentrée au but sur 15km de plaine. Les options plaines pendant la course n’auront pas fonctionné.Je m’en sors bien et malgré quelques petites erreurs j’arrive à chaque fois a me remplacer dans le groupe de tête. Je tente même un échappé à 20km de but. Mais je ne trouve pas le gros +3.5m/s qu’on aura quand le groupe de tête me reprend.Je ne me relâche pas et sent quand on atteint le plafond vers 1800m et par 300m devant le groupe a finesse 10 du but! 🔥🥳

Le premier tiers fonctionne bien mais a la moitié, je suis a 12 de finesse du but. Je dois me résigner à enrouler et me faire rattraper pour rentrer à 1m30 du premier, Maxime Pinot. Je prends un bonne cravate que j’ai du mal à sortir juste avant la ligne des points temps.Je suis 12e à la manche du jour! 🍾🪂

Le scoring ici: https://airtribune.com/…/res…/task5660/day/overall-class

Bon, bah je me sais capable de fusiller des manches, mais j’ai de bonnes sensations et mes replacements ou attaques fonctionnent pour le moment. Alors je vais tâcher de continuer si j’y arrive. 😈Une bonne semaine niveau météo en théorie 🤞🌈 On est chanceux !

Niveau matos tout va bien sur cette première manche sauf mon aile qui tourne fort à gauche.

Heureusement j’ai construit cet hiver un kit de mesure. Je me disais que ma mesure était mauvaise, parce que mon aile (neuve) semblait piqueuse à droite et cabreuse a gauche…🤔 Et bah non!🤨

Après quelques modifs sous les conseils de Maître Hono, ça devrait aller droit demain… …et plus vite aussi 😱😁🚀

Quelques photos de mon bricolage hivernale (merci Nicolas Rovira pour l’idée de la boîte à onglet 😉)

Montegrappa Trophy – Italie 🇮🇹 – Manche 2

La version courte de ma manche du jour c’est: un bon gros tas des familles faute de discipline!

En détail, un bon début de manche, bien placé dans le groupe de tête. Puis moment de rupture :

  • Une bonne décision d’enrouler le thermique à l’éperon au vent du relief où je me perche. Thermique que les pilotes du groupe de tête négligent.
  • Vient la grosse erreur qui découle de cette position de force : je pars droit sur le trait dans la plaine avec une balise à 6km en aller-retour, le tout a plus de 80km du but! Sur le moment mon objectif déraisonnable était de prendre un peu de leading avant de me faire reprendre. Bien trop peu probable vu la stabilité annoncée et la phase de plaine incertaine à venir. 🙃🤯🤔
  • La seconde erreur m’empêche de rattraper la première. Je ne suis pas à l’écoute du groupe dans mon dos et je le laisse dévier à droite sur les petits reliefs sans réagir. Un virage du même côté en même temps m’aurait probablement permis de me faire reprendre.

La cause est certainement un mélange:

  • excès de confiance de me sentir dans le coup malgré le niveau
  • manque de prise de recul : la sensation non raisonnable de pouvoir réussir toute attaque sans discernement
  • mon caractère enthousiaste/attaquant de gamin qui revient au galop s’il n’est pas canalisé.

La discipline je vous dis! 🤓 Une dominance d’altitude à plus de 20km du but n’est que du confort. C’est uniquement un gage de passer plus facilement les prochains kilomètres.

J’aurai dû venir chapeauter le groupe de tête.

Demain probablement pas de manche cause pluie. Dimanche et lundi devraient le faire.

Montegrappa Trophy – Italie 🇮🇹 – Manche 3

Malgré orage annoncé on lance un petite manche de 47km plutôt en plaine qui fonctionne pas mal. Petite erreur de placement au départ, je pars trop tôt en plaine avec un petit groupe. Plus bas que la tête je ne parviendrait pas à rattraper.

Avec quelques erreurs, je prends 8 minutes sur le premier, ce qui n’est pas trop grave… Mais avec ce niveau c’est 80 pilotes qui sont devant moi au but sur les 150 😳! 🤣

Bon, c’est mal barré pour un bon résultat au général, alors je vais tâcher de faire de mon mieux pour les 2 dernières manches.

Ça va probablement voler les 5 manches prévues 👌

Mon Enzo 🪂 (toute neuve) me faisait pas mal d’amorces de fermetures depuis le début de la compétition. J’ai maintenant appris que c’était un mal récent dû au changement de matériaux des joncs en production chez Ozone. Je sais maintenant comment détendre les joncs trop longs. A voir demain si ça améliore vraiment son comportement.

Montegrappa Trophy – Italie 🇮🇹 – Manche 4

100km dans une m